Sélectionner une page


Plastic Planet, le film documentaire de Werner Boote.

Plastic Planet, le film documentaire de Werner Boote.

Après avoir visionné le film de Werner Boote, PLASTIC PLANET, il m’apparait important de vous alerter sur la qualité des emballages en plastique que nous utilisons tous les jours. Que ce soit pour emballer, contenir, ou tout simplement transporter.

A la vue des deux tableaux ci-dessous (le deuxième étant la traduction du premier en anglais), il est flagrant de constater que l’on nous ne dit pas tout sur cette industrie du plastique qui rapporte tout de même plus de 800 000 000 € en chiffre d’affaires annuel !
Je ne peux que conseiller de voir ce film pertinent et dérangeant. Je dois même avouer que je révise totalement mon jugement sur l’article que j’avais publié en juillet dernier (cf. La briquette ou le contenant réutilisable ?). Oui, j’abandonne ce contenant en plastique pour 3 raisons :

1 – J’avais depuis plusieurs semaines un doute sur la qualité du plastique qui prenait l’odeur des jus de fruits que l’on y mettait. Cette odeur était impossible à faire disparaitre à moins d’utiliser des produits chimiques.
Des produits chimiques dans la petite gourde de mon fils ? Non merci…. (Je précise que je faisais tremper cette petite gourde dans de l’eau tous les jours afin de faire partir l’odeur mais rien n’y a fait…)

2 – Le film de Werner Boote nous apporte plus de doutes que de bonnes nouvelles sur les matières plastiques utilisées et qui font partie de notre quotidien. Et quand le doute s’installe chez moi, je préfère tout simplement suivre mon intuition.

3 – Ces matières plastiques sont nuisibles pour l’environnement. Pourquoi ne seraient-elles pas nuisibles pour notre santé ?

Tableau de reconnaissance des matières plastiques et leur dangerosité

Tableau de reconnaissance des matières plastiques et leur dangerosité.

Tableau de reconnaissance des matières plastiques et leur dangerosité 2

Tableau de reconnaissance des matières plastiques et leur dangerosité (2)

Tant que je n’aurai pas la certitude (avec l’appui d’études sérieuses et indépendantes) que ces mêmes matières plastiques ne sont pas nocives pour ma santé, je ferai en sorte d’en utiliser le moins possible.
Néanmoins, c’est un défi que je ne peux réaliser à 100% étant donné que nous sommes entourés de matières plastiques ! Bref, je ferai mon maximum pour limiter les risques sur ma santé et celle de ma famille.

Et vous ? Quel est votre avis là-dessus ?
Si vous aviez vu ce film, prendriez-vous les mêmes décisions ?
Laurent Calvayrac – L’emballage écologique.

Pin It on Pinterest