Sélectionner une page


L'emballage des SunChips 100% biodégradable.

Ce nouvel emballage pour les « Sun Chips » à été lancée récemment et à fait beaucoup de bruit parmi les consommateurs.

C’était pourtant parti d’une bonne intention. Surtout à l’égard de notre planète. Un emballage entièrement compostable et disparaissant au bout de 14 semaines !

Oui mais voilà. Après avoir lancé en grande pompe son sac de croustille compostable, la compagnie Frito Lay a fait marche arrière en revenant à son sac original pour 5 de ses 6 variétés de croustilles Sun Chips.

Un trop grand nombre de plaintes concernant le bruit de l’emballage était venu à bout du nouvel emballage

La compagnie à donc décidé de le retirer à la mi-septembre pour toutes ses variétés sauf pour la variété originale et donc, de revenir au sac de plastique.
Dire que la compagnie avait basé sa publicité sur le son distinctif de son nouveau sac. On pouvait d’ailleurs l’entendre sur son site.

La compagnie travaillerait à développer un nouveau sac biodégradable.

Vidéo publicitaire de lancement pour ce nouvel emballage

Suite à la polémique concernant cet emballage nouveau, Sun Chips par l’intermédiaire d’Anne-Marie Renaud, Vice-Présidente de Frito Lay Canada, à émis un communiqué vidéo qui a depuis été retiré par Sunships 🙁

Voici ci-dessous une démonstration (en anglais) de J. Scot Heathman, qui a mesuré le bruit que font les nouveaux paquets 100% biodégradables de Sun Chips. Il constate qu’un simple froissement émet plus de 95 décibels.
« C’est plus fort que le bruit dans le cockpit de mon jet » assure-t-il. Un paquet ordinaire, un peu moins écolo, de la même firme Frito Lay, n’émet pas plus de 77 à 79 décibels, compare-t-il. Impossible de manger des Sun Chips à la bibliothèque ou à l’église, comme il aimait le faire, conclut-il.

J. Scot Heathman n’est pas le seul à s’inquiéter de la nuisance sonore des paquets biodégradables, comme le rapporte le Wall Street Journal. Un groupe Facebook est aussi consacré au problème. Intitulé « Sorry but I can’t hear you over this sun chips bag », il compte déjà plus de 54 000 fans.

Interrogé par le Wall Street Journal, le groupe Frito Lay défend son sac biodégradable, rappelant que les polymères des sacs classiques peuvent mettre plus de 100 ans à se biodégrader tandis que ceux des sacs Sun Chips peuvent disparaître en 14 semaines. Dans certains magasins, Frito Lay a même placé un avertissement :
« Oui, le sac fait du bruit, c’est le bruit du changement ».