Sélectionner une page


L'emballage écologique, un secteur qui ne cesse de croître...

L’emballage écologique, un secteur qui ne cesse de croître…

L’emballage écologique fait désormais partie de la liste des sujets brûlants de tout industriel.Les récipients et emballages constituent la plus grande catégorie de déchets municipaux solides. Ce sont également ces mêmes récipients et emballages qui sont les plus souvent recyclés, avec un taux de recyclage de 48,5%. Pour comparer, seulement 18,5% des biens durables, 36,1% des biens non-durables et 28% des autres types de matériaux sont recyclés respectivement.

La Banque Mondiale estime que l’on produit sur Terre, un total de 1,3 milliards de tonnes de déchets par an. Quarante-quatre pour cent de ces déchets provient des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) dans lesquels les pourcentages de production de déchets artificiels et organiques par habitant sont tous les deux plus élevés qu’ailleurs. Voilà une preuve d’une importante production d’emballages à travers le monde et particulièrement dans ces pays développés.

A travers le monde, l’industrie de l’emballage connaîtra une croissance qui verra passer son chiffre d’affaires de 429 milliards de dollars en 2009 à 530 milliards en 2014 – un taux de croissance qui devance l’économie mondiale dans son ensemble. Toutefois, le secteur de l’emballage écologique connait actuellement une croissance encore plus fulgurante : il passera de 88 milliards de dollars en 2009 à 170 milliards en 2014. Consommateurs, fabricants, vendeurs, groupes de pression et gouvernements  accueillent à bras ouverts ce passage à un emballage plus soucieux de l’environnement.

A l’intérieur même du secteur de l’emballage écologique, la catégorie des emballages à base de plastiques devrait croître le plus vite, comme il représente plus d’un tiers de l’industrie globale de l’emballage. Selon l’Organisation Mondiale de l’Emballage (WPO), les inquiétudes face aux conséquences environnementales seraient le moteur de ces évolutions dans l’industrie de l’emballage, alors que les gouvernements poussent les gros joueurs à réduire le volume de matériaux susceptibles d’être transformés en déchets.

Source : https://thenetworks.co.za

Traduction : Richard Wilkinson

Pin It on Pinterest