Sélectionner une page


En Sardaigne, la société Novamont met du chardon dans les sacs plastiques

Du chardon dans les sacs plastiques

A Porto Torres (Sardaigne), la société italienne Novamont a choisi le chardon pour alimenter une bioraffinerie attenante et créer une boucle innovante d’économie circulaire, unique en son genre.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette plante n’a rien d’une mauvaise herbe. Sa graine a en effet la capacité de produire une huile d’où est extrait l’acide azelaïque, une substance permettant de remplacer des compléments d’origine pétrolière dans la conception des bioplastiques à base d’amidon fabriqués par l’entreprise.

Explication en vidéo

Rappelons que les bioplastiques d’origine végétale permettent de fabriquer des sacs ou des emballages biodégradables et compostables. Néanmoins, ces produits représentent moins d’1% du marché du plastique traditionnel en raison de leur coût, deux à trois fois plus cher que leur équivalent d’origine fossile.

Source : Actu Environnement